Staycation à Paris ou l’art de s’évader à deux pas de chez soi

Pour moi les vacances servent à se reposerse ressourcer, s’évader mais surtout à passer du temps avec ses proches. Tout temps chômé qui permet d’atteindre ces 4 objectifs est digne d’être appelé « vacances réussies ». Alors cet été, plutôt que de succomber au sacro-saint diktat du départ en vacances au prix fort entre le 15 juillet et le 15 août, j’ai passé un été en région parisienne et j’ai pu apprécier mon temps libre sans casser ma tirelire ! Ce que j’ai fait en langage tendance se nomme des staycation à Paris. Une nouvelle manière tendance de voyager responsable en privilégiant le tourisme local avec des vacances tout près de chez soi.

Dans ma grande mansuétude, j’ai décidé de partager avec vous le secret de mes superbes staycation à Paris :

Des mots et des romans pour m’évader depuis mon canapé…

Tout d’abord, comment ai-je pu m’évader alors que j’avais à peine le budget pour m’acheter un ticket de RER zones 1 à 5 ? Eh bien, si on ne peut pas décoller physiquement de son douillet domicile, la lecture est un excellent moyen de faire voyager l’esprit. Alors cet été, j’ai couru en bibliothèque pour m’évader dans le monde de la littérature et ça a marché. Je suis allé à New York avec Musso, dans une ferme de crocodiles avec Katherine Pancol, à Londres avec Oscar Wilde et au Glandier avec Gaston Leroux ! En somme, j’ai l’impression d’avoir vécu, vu et fait 1 001 choses alors qu’en réalité, je suis resté confortablement installée dans mon fauteuil. J’ai voyagé grâce à la littérature pour 0 euro !

« Je crois que l’on en apprend plus sur un pays en lisant, et en particulier en lisant ses romans, qu’en le visitant. »

Anthony Burgess

« Il y a de grands voyages qu’on ne fait bien qu’en pantoufles. »

J. Sarment

Des centaines de découvertes à quelques pas de chez moi…

Rassurez-vous, la lecture n’était qu’une mise en bouche. Je n’ai pas passé mes vacances à faire des va-et-vient entre mon fauteuil et la bibliothèque municipale. Non, je suis aussi parti à la découverte de ma région, une région riche et pleine de curiosités que je mourais d’envie de découvrir sans jamais en avoir le temps. Avec la météo plus clémente de l’été, la circulation plus fluide et mes quelques jours de congés, j’ai pu visiter les lieux les plus insolites de la banlieue parisienne. Car vivre en banlieue parisienne est plein de surprises. De la fête des Loges au cœur de Paris à la Ferme de Saint Thibault, la région parisienne a eu le don de m’étonner avec ses milles facettes. On trouve tant de choses à faire tout autour de Paris.

À force de voir mon environnement telle une voyageuse avide de découvertes, au regard bienveillant, détachée des stress du quotidien, j’ai même fini par voir le beau dans l’ordinaire de mon paysage périurbain.

« Les sites les plus beaux ne sont que ce que nous en faisons. Quel homme un peu poète n’a dans ses souvenirs un quartier de roche qui tient plus de place que n’en on pris les plus célèbres aspects des pays recherchés à grands frais ! »

Honoré de Balzac

Se ressourcer avec ses proches…

Se ressourcer en prenant de la distance avec les choses superficielles de la vie qui nous font nous éloigner de ce que nous sommes est pour moi le suprême bienfait de vacances réussies.  Et pour me retrouver, je n’ai absolument pas besoin de m’évader de mon lieu d’habitation quotidien bien au contraire. Où je vis, se trouvent mes proches et une nature propice à la méditation et au ressourcement. Entre deux averses, j’ai donc passé mes vacances à flâner dans les bois de Vincennes, dans la base de loisirs de Vaires, sur les bords de Marne ou dans les jardins des tuileries avec ceux que j’aime.

Septembre, mois des retours de vacances et de racontars de la team « j’ai passé mes vacances dans des lieux exotiques ». Septembre, mois que je craignais lorsqu’en Juin j’ai pris la décision de ne pas partir cet été. Oui, j’ai eu peur de Septembre. Peur d’être frustrée face aux autres. Peur d’être trop envieuse des mines réjouies posées sur les visages photographiés de mes « amis » Facebook… Et Septembre est là. Septembre est là et je suis pleinement sereine, ressourcée et ravie de mes vacances qui n’ont absolument pas à rougir de celles de ceux qui sont partis car je sais maintenant que la richesse de l’expérience vécue ne réside pas dans la distance parcourue. Vive les staycation à Paris!

Cet article a 1 commentaire

  1. Dele

    Ahahah j’adore , t’as mis une photo de notre célèbre rond point de Champs sur Marne c’est vrai qu’on sous estime la valeur de ce qui est à porté de pieds 😉

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.