Un Yoga venu d’Egypte

Il m’a toujours semblé limpide que le Yoga est un art du corps et de l’esprit venu de l’Inde. Mais c’est alors que je m’évertuais à réaliser la position du triangle, que ma soeur moqueuse me suggéra d’essayer le Yoga africain. Mon premier réflexe de renifleuse de racisme ordinaire a été de me dire « Quoi ?!? Mais pourquoi je devrais faire du yoga africain et pas indien, les noirs ne sont pas capables d’exécuter les mouvements du yoga indien? ». Et après, j’ai compris que le Yoga indien n’est pas une adaptation du yoga indien aux africains. Non, il s’agit d’un Yoga oublié qui a été développé dans l’Egypte ancienne, à l’époque de pharaons avant de disparaître. Il aurait même inspiré les indiens qui ont connu plusieurs vagues de migrations avec l’Afrique. C’est au Yogi Babacar Kane que l’on doit la redécouverte du Yoga des pharaons. Ce Yoga a une très forte dimension religieuse. Il lie élévation physique et spirituel à travers un enchaînement dynamique de postures verticales.

Le livre rédigé par Yogi Kane, Le Yoga des Pharaons : L’éveil intérieur du sphinx est essentiellement historique. Il est difficile de trouver un guide des postures ce qui rend le Yoga Kemet (nom de l’ancienne Egypte) assez dur à pratiquer  aujourd’hui. Si quelqu’un connait un yogi sur Paris qui l’enseigne, je suis preneuse.

Cet article a 3 commentaires

  1. fannyhibou

    Salut Sandra ! Moi non plus je ne connaissais pas, je m’endormirai moins bête ce soir, après ma séance de yoga :p

  2. gima46

    Merci pour cet article sur le yoga venu d’egypte, civilisation ancienne qui m’a toujours fasciné, je tiens à rajouter qu’il y a de multiples liens entre l’Egypte antique et les Indes, car actuellement les Indous ont toujours une multitude de Dieux, une grande sagesse religieuse, et ont conservés des représentations Divines Zoomorphes tels Ganesh ou Anouman

  3. L'Afro

    Bonjour oui il y avait des cours un moment à Paris. Savez-vous si c’est toujours le cas ?

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.