Road trip dans l’Ouest Américain

  • Post author:
  • Reading time:6 mins read

Comme vous le savez, je reviens tout juste d’un road trip dans l’ouest américain. Et, je suis toute excitée de partager avec vous le carnet de voyage de ce qui fut le plus beau périple de ma vie.

Jour 1 : Monterey, Californie

Pour ce road trip dans l’Ouest américain, nous avons commencé par longer la côte californienne avec comme point de départ San Francisco. Nous avons passé la nuit à Monterey que j’ai eu plaisir à redécouvrir. Cette côte me fait beaucoup penser au cap Estérel en côte d’Azur mais version USA. Qu’il est agréable de se poser sur l’un des points de vue Big Sur pour se laisser bercer par le va et vient des vaques sur la côte rocheuse !

Jours 2 – 3 : Los Angeles, Californie

On y est ! Après plus de 6 mois en Californie, j’ai enfin fini par mettre les pieds à Los Angeles, la ville de tous les fantasmes. On m’en avait dit tant de mal que je n’en attendait pas grand chose. Eh bien j’en ai eu plein les yeux. La ville est bouillonnante d’artistes en quête de reconnaissance à Hollywood Boulevard, d’excentriques qui vous invitent à danser sur Venice Beach et de studios qui vous révèlent leurs secrets de tournages. Avec du recul, je me dis que la réputation qu’on a taillé à la ville lorsque j’étais à San Francisco n’est dû qu’à une rivalité larvée entre les bobos de Friso et les rêveurs de LAX.

Jour 4 : San Diego, Californie

J’adore l’énergie de San Diego. La ville est très jolie et pittoresque. Nous avons visité Old Town San Diego où on se retrouve immergée dans la culture latino américaine. Tandis que l’odeur des nachos me chatouillait les narines, j’avais l’impressions d’entendre tinter les maracas. Assez surprenant aussi, de voir des têtes de mort un peu partout. Il s’agit d’une tradition mexicaine. Si le Mexique est si présent en Californie, c’est en raison de son histoire coloniale.

Jour 5 : Lake Havasu et Seligman, Arizona

Nous voici en Arizona et quelle belle entrée en matière ce lac ! Après avoir pris le temps de profiter de la vue sur le lac, nous avons emprunté la route 66 en direction de du Grand Canyon. La mère des routes ! Tout un symbole pour les milliers d’américains qui répondaient à l’appel de l’Ouest dans les années 1940 – 1950.

Jour 6 – 7 : Grand Canyon, Arizona

Le Grand Canyon, à peine avions nous franchi le portail du parc national, j’étais happée par la force magnétique de ce site magistral. Je ne me suis d’ailleurs jamais vraiment approchée du Canyon car à plus d’1 m, j’étais saisie par le vertige. C’est dire la puissance de cette fente béante qui déchire le désert. Malgré l’angoisse, j’ai été fascinée par les lieux : leur puissance, leur beauté, leur immensité. Il y a des paysages qui vous rapprochent des cieux…

Jour 8 : Page, Arizona

Nous nous sommes arrêtés à Page pour Visiter Lake Powel qui ‘a laissait de marbre et Antelope Canyon qui m’a enthousiasmée. Difficile à décrire ce qu’on ressent lorsqu’on marche entre les canyons mais je vais essayer. J’avais l’impression d’être immergée dans les entrailles de la terre. Mais pas des entrailles écœurantes, des entrailles magnifiques qui vous rapprochent de la Terre mère. Des entrailles enveloppantes et protectrices. J’étais bien entre ses entrailles.

Jour 9 – 10 : Monument Valley, Utah

Monument Valley a été le point culminant de mon voyage. La raison d’être de ce road trip. J’ai rêvé des monolithes qui s’érigent en ce lieu toute ma vie. J’ai décidé de m’élancer dans cette escapade et d’endurer des nuits à la belle étoile pour être là, à cet instant. Car l’instant était particulier. Il s’agissait du jour de mes 25 ans et j’ai réalisé mon rêve. Malgré la grande pauvreté que j’ai observé dans la réserve, ces 2 jours à Monument Valley furent magiques. Des points de vues à couper le souffle sur Rock Door Mesa aux les Navajos qui chantent en mon honneur pour mon anniversaire, tout était parfait. J’ai affiché un sourire béat tout du long et ce ravissement, je le garde avec moi, au fond de mon coeur.

Jour 11 : Moab, Utah

J’ai retrouvé mon âme d’enfance à Arches National Park. Sur des kilomètres, des arches naturelles constituées par la seule force de la nature. Et je n’étais pas la seule, on se serait cru comme dans un jeu de piste dans lequel l’objectif est de retrouver tous les mini ponts cachés dans ce champ de pierres. Nous courrions en tous sens et de temps en temps, quelqu’un clamait « J’en ai trouvé un, ici ! ».

Jour 12 : Bryce, Utah

Saviez vous que Bryce Canyon est plus haut que le Grand Canyon? Pourtant, contrairement au Grand cayon, je n’y ai ressenti d’acrophobie. C’est parce que l’accumulation des pics rend la vue moins vertigineuse que le Grand Canyon. En toute objectivité, l’endroit est fabuleux. Mais je pense que je commençais à me lasser des canyons alors j’y ai pris peu de plaisir. J’étais comme blasée: « Un trou béant orange, encore !!! »

Jour 13 : Zion National Park, Utah

Je ne sais pas si c’est parce que j’en avais marre du désert aride et de l’ocre mais j’ai cru arriver dans un paradis terrestre en arrivant à Zion National Park. Le contraste est saisissant après avoir passé plusieurs jours dans les canyons dénués de végétation. Dire que j’ai adoré Zion reflète trop insuffisamment la plénitude que j’y ai ressenti. De la verdure, du relief, des couleurs : tout simplement magnifique !

Jour 14 – 15 : Las Vegas, Nevada

On dit que « What happens in Vegas stays in Vegas ». Je n’avais jamais vraiment compris le sens de cette expression avant de mettre les pieds à Vegas. Lorsque nous sommes arrivés dans ce parc d’attraction pour adultes où tout sonne faux, ce qui m’a marqué, c’est l’omniprésence du commerce du sexe. Jonchés sur le sol, des cartes de visite de stripteaseuses. A cela s’ajoutent les femmes dévêtues déambulant dans la rue pour promouvoir leurs services et les affiches publicitaires géantes à leur effigie. Autant vous dire qu’à peine nous y avions mis les pieds, Las Vegas m’a gonflé! Heureusement que j’ai une âme d’enfant qui se laisse facilement émerveillée par les décors en carton pâte et les spectacles de fontaines du Bellagio.

L’itinéraire de mon road trip dans l’Ouest des Etats Unis

Et c’est ainsi que s’achevèrent mes magnifiques 15 jours à arpenter l’Ouest des USA. J’espère que me suivre vous a plu et inspiré à aller vivre votre propre road trip dans l’Ouest américain. Une fois de retour, venez me raconter en commentaires vos aventures !

Cet article a 6 commentaires

  1. ellye

    J’ai remarquė les mêmes choses à Vegas , mais l’intérieur des casinos valait le coup rien que pour la déco.

  2. erikagrdn

    Coucou ! Merci pour cet article qui donne définitivement envie de voyager !!! 🙂

  3. levoyageconnecte

    Très bon programme, on avait fait un peu le même et c’était tellement génial

  4. Ton roadtrip me rappelle a peu de chose près le mien effectué l’année dernière ! Merci pour ce nouveau voyage virtuel 🙂

  5. Clémence

    Waouh ça avait l’air génial ! Je t’avoue que le Antelope canyon et le monumet valley me font de l’oeil depuis un moment ! J’espère pouvoir y aller un jour =) En tout cas tip top ton itinéraire je vais m’en inspirer

  6. mylittlepipedream

    La beauté des paysages de l’ouest … c’est un grand rêve de vivre ça un jour !
    Merci pour cet idée d’itinéraires, tes conseils sont bons à prendre 🙂

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.