Plongée au coeur de l’Atlas algérien avec Viggo Mortensen

J’ai redécouvert ce weekend Loin des hommes, le film réalisé par David Oelhoffen avec en co-stars Viggo Mortensen et Reda Kateb. J’avais vu ce film en 2014 à sa sortie ciné et il m’avait particulièrement marqué. Je vous propose donc de le découvrir à votre tour si cela n’a ps déjà été fait :

Loin des hommes est une adaptation de la nouvelle L’Hôte rédigée par Albert Camus en pleine guerre d’Algérie. Ce filme retrace l’histoire d’un conflit sans aucun manichéisme, sans aucune scènes sanguinolentes.  Et pourtant, dès les premières minutes, j’ai été happée par la rencontre improbable entre l’instituteur représentant de l’autorité coloniale dans sa mission civilisatrice et son hôte, l’Arabe dont il devient malgré lui le geôlier. Je me suis laissé embarquée par cette histoire qui narre cet étrange échange entre deux  hommes que tout oppose sans jamais virer dans un clash des civilisations fantasmé jusqu’à aujourd’hui. De l’absurdité de la guerre, c’est une belle amitié que nous voyons naître sous nos yeux.

Je vous conseille ce film qui vous touchera en plein coeur et vous immergera lentement dans les paysages de l’Atlas. Le tout en vous berçant avec le violon sublimement marié au piano par Nick Cave et Warren Ellis.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.