7 clichés sur les cheveux crépus à déconstruire d’urgence

  • Post author:
  • Reading time:11 mins read
crépues nappy à paris

Cela fait un petit moment que j’ai très envie de tordre le cou aux clichés qui tournent en boucle sur ma nature de cheveux, à savoir les cheveux crépus.

Ce sujet peut paraître assez futile mais il n’en est rien tant les cheveux et la coiffure ont une grande importance pour les femmes. Ils sont un fort marqueur identitaire, signe de bien être et aident les femmes à se sentir belle. Malheureusement, le cheveu crépu est encore trop souvent stigmatisé dans la presse féminine et dans la bouche même de celles qui en portent. C’est ainsi qu’alors que la grande majorité des femmes noires ont ce type de cheveu, peu l’exposent au grand jour. Trop peu de femmes aux cheveux crépus les assument et beaucoup éprouvent le besoin de les dénaturaliser ou les dissimulent sous une fausse chevelure lisse.

Ce phénomène est inquiétant car elle a un caractère systématique et ce dès le plus jeune âge. Combien de femmes d’origine africaine n’ont même plus souvenir de la vraie texture de leurs cheveux ?!? Depuis que j’ai moi-même pris la décision de m’approprier mes cheveux crépus et de les exposer au grand jour, je trouve tous les complexes de mes comparses particulièrement néfastes car ils renforcent les stigmatisations dont nous souffrons et reposent sur plusieurs idées fausses dont les principales sont :

  1. Le cheveux crépus est indémêlable 
  2. Le cheveu crépu, peu malléable n’offre pas beaucoup de possibilités de coiffure
  3. Le cheveu crépu ne fait pas professionnel, il fait peu soigné voir sauvage  et sale
  4. Le cheveu crépu est robuste
  5. Le cheveu crépu ne pousse pas
  6. Le défrisage des cheveux crépus permet de réaliser des coiffures plus modernes
  7. Le cheveu crépu est moche

1 – Le cheveux crépus est indémêlable 

FAUX, avec les bons gestes, ils se coiffent facilement avec la bonne méthode :

2 – Le cheveu crépu, peu malléable n’offre pas beaucoup de possibilités de coiffure

FAUX et voici un tas d’idées de coiffures pour le démontrer :

3 – Le cheveu crépu ne fait pas professionnel, il fait peu soigné voir sauvage et sale

FAUX, de plus ce genre d’affirmations est discriminantes et empruntes d’idéologies coloniales.

coiffure pro et crépue
Cheveu crépu

« Ça fait négligé », « je veux une coiffure qui fasse propre » Pourquoi serait-on négligé pour la simple raison qu’on arbore sa chevelure à l’état naturel ? En quoi un cheveu lisse est il plus acceptable ? Plus propre ? Quand j’entends ce genre de discours, je me demande si les personnes se rendent compte de l’idéologie colonialiste et esclavagiste qui se cache derrière ces idées. Instaurer d’emblée une hiérarchie entre les cheveux acceptables en société et ceux qu’il faut cacher relève de quelque chose d’assez grave à mon sens puisque cela met aux bans de la société une certaine population en raison d’une caractéristique physique. Ce que je trouve ahurissant dans ce cas précis est que cette discrimination est aujourd’hui perpétuée par ceux qui en étaient jadis victimes.   Un cheveu sale, mal coiffé est un cheveu sale et mal coiffé et ce qu’il soit lisse, bouclé ou crépu ! Aucun cheveu n’est sale ou mal coiffé par nature. Et si vous ne trouvez pas de travail en raison de la texture de vos cheveux, je vous conseille de porter plainte pour discrimination car cela est tout simplement inadmissible au XXIe siècle !  

4 – Le cheveu crépu est robuste

FAUX, volumineux oui mais pas nécessairement épais et solide

belle coupe afro
coiffure pro et crépue

 Non, pas vraiment. Bien que volumineux, le cheveu crépu fait parti des types de cheveux les plus fragiles : moins nombreux, sec, moins résistant… Et pour couronner le tout, ces cheveux de nature fragile, sont souvent maltraités par des méthodes de coiffure totalement inadaptées. On observe ainsi dans la population des femmes noires un usage excessif de techniques de coiffage extrêmement traumatisantes pour les cheveux. Et ce depuis le plus jeune âge ! Souvent au défrisage, s’ajoute la réalisation de tresses ou tissages avec mèches. Ces coiffures sont bien souvent trop lourdes, trop serrées et gardées trop longtemps. Toutes ces pratiques ont pour conséquence de fragiliser le cheveu et dans les pires des cas, créer des alopécies de traction (certains follicules, bien souvent au niveau des tempes meurent et le cheveu ne repoussera plus jamais).On pourrait encore ajouter aux mauvaises pratiques, l’utilisation de produits coiffants trop gras qui participe à l’étouffement étouffement de la racine. On le voit bien, le cheveu crépu n’a rien de robuste donc plutôt que de lui faire subir les pires traitements, il vaudrait mieux le traiter avec la plus grande douceur.

5 – Le cheveu crépu ne pousse pas

FAUX, comme tous les cheveux, ils poussent mais c’est moins visible…

belle coupe afro

 » Ma chevelure stagne toujours à la même longueur ! » Les cheveux crépus poussent comme tous les autres cheveux de la création ! Mais ils le font différemment et à leur rythme 😉 ! Contrairement à d’autres types de cheveux, l’implantation de la racine est superficielle (2,5 mm), la tige est ovale, aplatie, et présente une torsion en forme d’hélice : les cheveux sont vrillés. La pousse est alors plus lente avec +/- 0,8 cm par mois au lieu de 1,5 cm pour un cheveu asiatique. À cette pousse plus lente s’ajoute le fait que les cheveux crépus font plus de nœuds que les autres types de cheveux. Au moment du démêlage, ils sont donc plus nombreux à casser. Ainsi, alors que nombre de cheveux lisses peuvent « vivre » 30 mois sans jamais avoir été cassé, un cheveu crépu aura probablement subi quelques casses… La solution pour avoir de longs cheveux crépus est donc d’y aller doucement avec le démêlage. Par ailleurs, les cheveux crépus peuvent paraître courts car ils ne sont pas déployés sur toute leur longueur. Un peu comme un ressort ! Cette propriété permet une grande versatilité de coiffures via diverses techniques.  

6 – Le défrisage des cheveux crépus permet de réaliser des coiffures plus modernes

FAUX, c’est plutôt de nos esprits qu’il faut enlever les boucles.

Avez-vous déjà demandé à une femme défrisée pourquoi elle le fait ? Dans le top gagnant des réponses, vous trouveriez « c’est plus facile quand tu as les cheveux défrisés. ». Le défrisage est donc souvent apparenté à un simple soin qui faciliterait l’entretien des cheveux crépus réputés ingérables. coupe cheveu crépu

 
Et pourtant, le défrisage est très agressif, il ne fait que renforcer les fragilités du cheveu crépu. Ce n’est en rien un soin, les deux mots ne vont absolument pas bien ensemble. Le défrisage agit en supprimant des atomes de soufre des liaisons « cystine » du cheveu ; or cet élément est responsable de l’ultra-structure du cheveu. Les chaînes de protéines étant détruites, les molécules d’eau n’ont nulle part où se fixer, les cheveux deviennent fragiles. L’agent actif utilisé est de la soude et dérivés scientifiquement appelés l’hydroxyde de sodium (de la soude), de potassium ou de lithium.
 
De nos jours, les fabricants utilisent plus souvent des agents légèrement moins agressifs comme de l’hydroxyde de guanidine obtenu à partir de la réaction entre le carbonate de guanidine et l’hydroxyde de calcium. Afin de pouvoir pénétrer au cœur du cheveu, les produits de défrisage, avec ou sans soude, sont très alcalins, leur PH tourne autour de 8 à 14 ce qui peut entraîner toutes sortes de problèmes du cuir chevelu comme des démangeaisons et pellicules. Quoiqu’ils en disent sur leurs packagings, le défrisage est hautement caustique capable de nettoyer le sol carrelé de votre salle de bains ou la cuvette de vos toilettes. Il abîme les cheveux et cause bien souvent des sensations de brûlures et d’irritation sur le cuir chevelu.
 
Voici le prix à payer pour avoir une chevelure lisse. Je dirais soit, passons si au moins ce produit tenait ses promesses mais il est extrêmement rare que le défrisage chimique donne les résultats promis sur des cheveux crépus. Le cheveu est bien lisse mais encore plus sec et plus fragile que dans son état normal. Il n’a en rien le tombé ou comme diraient les afro américaines, « the white flow » des cheveux naturellement lisse. Il est illusoire de penser pouvoir arborer de superbes coiffures lisses d’un coup de baguette magique par ce procédé. Le cheveu modifié chimiquement demande beaucoup d’attention, de soins et un coiffage particulier.
 
Au final, la mise en forme et l’entretien n’est donc même pas plus simple qu’avec un cheveu crépu resté naturel ! Beaucoup Cheveu crépu de femmes défrisées finissent donc par arborer tous les jours le même chignon et varier avec des postiches ou tresses. Je trouve cela totalement absurde parce que franchement, si c’était pour faire des chignons tristounets et des tresses tous les jours, mieux valait laisser les cheveux dans leur état naturel plutôt que de les détériorer ainsi ! Mais pour moi, le pire avec le défrisage c’est l’engrenage dans lequel il entraîne. Une fois qu’on a pratiqué un défrisage, on entre dans un engrenage. Car au bout de 2 ou 3 mois, les repousses deviennent si nombreuses qu’on se retrouve avec deux textures de cheveu incompatibles entre elles. Impossible de démêler un cheveu crépu au niveau de la racine et défrisé sur les longueurs ! La seule solution pour éviter de trop nombreuses casses est alors de défriser les repousses. Pour avoir essayé maintes fois, je peux vous dire qu’il est quasiment impossible de se contenter d’appliquer du produit uniquement sur les repousses. Les longueurs subissent donc à nouveau ce traitement offensif et s’affaiblissent inéluctablement. En moins d’un an, le cheveu devient extrêmement rêche et cassant.
 
Pour sortir de l’engrenage, la seule solution est de tout couper ce que j’ai finalement fait il y a bientôt 3 ans et quel soulagement ce BIG CHOP !
Big chop - coupe des cheveux défrisés
Dessin d’Un lézard à Madinina, plus sur son blog !

7 – Le cheveu crépu est moche

FAUX, la beauté n’est pas une donnée objective mais plutôt le résultat d’une longue construction sociale. Pour beaucoup il est beau.

beauté du Cheveu crépu
Cheveu crépu

« Ah mais elle a de la chance elle a de beaux cheveux, moi j’ai les cheveux hyper crépus c’est trop moche » Soit, le cheveu crépu n’est pas à la mode actuellement mais je vous invite à vous questionner sur votre notion du beau. Les goûts de chacun sont l’une des plus belles expressions de l’impact de la société sur nos perceptions individuelles. Beaucoup de sociologues ont d’ailleurs montré comment le construit social du beau peut être un outil de domination d’un groupe sur un autre. Le problème est que les archétypes de la beauté sont des sources majeures de complexe et de déficit de confiance en soi. Il faut savoir s’en dégager pour être bien avec soi même.   Pour moi, les cheveux crépus sont beaux et je ne suis pas la seule à penser que la diversité des beautés a son charme…    


Et voila, nous avons fait le tour des 7 clichés qui contribuent à la dévalorisation des cheveux crépus. J’espère avoir pu par ce billet contribuer à la déconstruction de ces 7 préjugés !

Une contestation, un complément d’information ? Laissez votre commentaire

Cet article a 17 commentaires

  1. Pongnon

    J’ai rarement lu un papier sur la promotion du cheveu crépu aussi convaincant.
    C’est réconfortant, merci encore.

  2. Sophie

    Bonjour ,
    Je suis une éthiopienne adoptée à 2 ans, j’ai aujourd’hui 16 ans et mon entourage est entièrement constitué de personnes au sublimes cheveux lisses … évidemment je pensais que mes cheveux étaient une erreur et j’ai enchaîné les defrisages! Mais en lisant votre article j’ai trouvé vraiment la motivation pour assumer mes cheveux ! Alors merci beaucoup ! 🙂

    1. SandraFslm

      Merci beaucoup Sophie pour ton message. Contente que cet article puisse aider à l’acceptation de soi 😉

    2. Me

      Moi aussi je suis etiopienne heureusement que j’ai jamais defrisse

  3. thié

    J’adore cet article et j’adore les coupes afro !
    ….je diffuse.

  4. Elvire Wado

    Je suis entièrement d’accord avec cet article et en remercie l’auteur pour son initiative. Je ne connaissais même pas la nature de mes propres cheveux car des mon jeune âge, j’ai appris les défriser.. Et je pensais cela normal, je pensais mon temps dans les défrisages, les tresses, les nattes mais je n’ai jamais été satisfait du résultat…fatiguée et lassée par ces traitements coûteux et désastreux, j’ai pris une décision assez surprenante et courageuse : je suis rentrée dans un salon quelconque un soir et j’ai demandé au coiffeur de me faire la boule à zéro!!! Il était assez choqué et surpris. Je suis ressortie quelques instants plus tard sans aucun cheveux sur la tête et quel bonheur de sentir du vent sur sa tête. C’est fou mais je me sentais délivrée et soulagée. Mon entourage était choqué. C’était un nouveau départ avec mes vrai cheveux et j’étais près à l’assumer. Presque deux ans après, je peux vous dire que je ne regrette pas, mes cheveux ont bien poussé et j’ai l’impression de me redécouvrir car j’ai plus de choix et c’est nettement moins coûteux. Ce n’est pas évident mais je préfère l’entretien de mes cheveux crépus que celui de cheveux défrisés. Et puis Dieu ne s’est pas trompé en nous créant ainsi..Bon courage a tous.

  5. Taquet

    Ça fait tellement du bien de lire un article comme ça! Il motive beaucoup ! C’est la première que je laisse mes cheveux naturelles aussi longtemps, j’ai appris à les découvrir, j’ai l’impression d’être enfin une vrai noire !

  6. Dsmali

    Merci pour cet article réconfortant. Je fais aussi partie de la génération qui a appris à se défriser plutot qu’à entretenir ses cheveux. Je garde un souvenir assez traumatisant de mes cheveux crépus car ma mère se battait avec mes longueurs. J’aimerais arrêter le défrisage, j’espace autant que possible mais mes racines sont in.coi.ffables. Les coiffeuses quand elles mettent le peigne dans mes cheveux arrêtent de sourire et je passe pour la file négligée pas capable de se peigner les cheveux. Elles comprennent vite quand elles ont passé 15 min à se battre avec mes repousses pour au final ne pas réussir à passer le peigne. Du coup, je ne sais vraiment pas quoi faire ….

    1. Bonjour Dsmali, je comprends bien que tu aies des difficultés à entretenir tes cheveux de à cause de la double texture. Tes cheveux naturels ne sont pas impossible à entretenir. Seulement, ils doivent être entretenus de manière adaptée (humides et avec un peigne à dents larges) , différente de la partie defrisee. C’est pour ça que tes repousses sont ingérables. Bonne chance à toi…

  7. Rondel

    Merci, je pense que je vais arrêter les defrisage, j’ai été concaicu que les cheveux au naturel était plus beaux 😉

  8. Votre article sur les cheveux crépus ne m’a pas convaincu, j’aurais aimé que vous traitiez de la cause de la structure du cheveux crépu….je suis une américaine blanche avec les cheveux très crépu, je suis en porte à faux entre la coutume des blancs et des noirs.
    Je déteste ce type de cheveux, ne détournez pas la question…….il y a beaucoup de femmes blanches qui ont ce type de cheveux, quoi faire avec, se raser la tête et porter une péruque?

    1. Bonjour Francine,

      Merci de partager avec nous ton point de vue. Après que tu souhaite dénigrer les cheveux qui entoure ton visage est ton choix. Que d’autres souhaitent s’accepter ne devrait pas te perturber et ça pourrait t’inspirer. On vit en meilleure harmonie avec soi même quand on s’accepte sinon, le défrisage et le lissage existent. Tu peux également opter pour des tresses, des « passes_mèches », tissages…

      Ensuite tes allusions à ta couleur de peau, je ne vois vraiment pas où tu veux en venir… C’est un fait que les cheveux frisés à bouclés sont stigmatisés. Tu en fais d’ailleurs une belle démonstration ! Que tu sois blanche et frisée ne change rien à cela. Explicite le fond de ta pensée s’il te plait ;).

      Le pourquoi de la structure des cheveux crépus, il me semble que pour savoir ça, il faut voir du côté de l’ethno-biologie. Moi, je suis juste une fille qui a appris à accepter sa texture de cheveux et qui souhaite aider d’autres à en faire autant et pas une ethno-biologiste.

      Bonne continuation à toi !

      Sandra

  9. christiane

    Cela fait des années que je n’ai pas défrisé mes cheveux, d’ailleurs je n’aimais pas la structure des cheveux défrisés (trop raides), ce n’était pas moi. C’est vrai que les cheveux crépus demandent de l’entretien, mais à la longue on s’y fait. Je trouve dommages que les femmes noires n’assument pas leurs cheveux et mettent ces perruques lisses et brillantes qui les rendent laides.

  10. Nathalie Serban Fuentes

    J’étais à la recherche d’arguments pour aider ma fille métisse ( franco espagnole et congolaise par son papa) à se défendre contre les moqueries dès qu’elle garde ses cheveux au naturel…et bien si votre article date de 2012…en 2019 on n’a pas avancé d’un cheveu sur le sujet… A l’aide 🙂

    1. sandra

      Je trouve qu’il y a quand même de plus en plus de femmes noires qui assument leurs cheveux crépus et qu’on en voit davantage dans les média.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.