Femmes rondes, révélez vous

8 réponses

  1. manouella92 dit :

    Coucou Sandra,

    En tant que conseillère en Image, je ne suis pas tout a fait d’accord avec toi sur « l’ordre n°1 ». Je ne pense pas qu’on « prive » les rondes, quoique dans certains magasins où les tailles s’arrêtent au 42 je suis tout à fais d’accord. J’ai vu des femmes ronde venir me voir (2) pas pour maigrir mais justement pour porter des vêtements et avoir un style en accord avec leur corps mais pour surtout être à l’aise. Je leur ai fais découvrir leur atouts et c’est ça le plus important. Ensuite je suis d’accord on peut parfaitement être épanouie dans sa chair sans céder à certains diktat. Je le dis très souvent; ce qui est important c’est d’être en harmonie avec ce que l’on attend de soi et l’impact que nous voulons avoir sur les autres.

    Bises à toi
    Eugénie de Popup’Image

  2. malyloup dit :

    outre le diktat de la minceur, il y aussi celui de la ‘jeunesse’……..et parfois on cumule les deux…..alors, comme le disait Coluche (pour couleur de peau et religion et que tu cumules les deux…) ça peut être très très dur….

  3. Lairco dit :

    Super article !

    Et c’est dingue, parce que lorsque je regarde les photos, je trouve toutes ces femmes sublimes, mais lorsque je pose les yeux sur mon propre corps (même habillé) c’est uniquement un jugement sévère, voir du dégoût qui pointe son nez. Lorsque je mange en public j’ai toujours ces pensées qui se pressent, la peur qu’on pense que je prends une salade pour faire genre mais que derrière je ne mange que des frites, mais ne pas prendre des frites pour ne pas qu’ils se disent « ah bah tu m’étonnes la grosse ». Toujours quelque chose en tête qui me fait comprendre que je devrais manger ceci, pas cela, de cette façon, mais que de toute façon on ne me croit pas, ça se voit sur mon corps …

    Lorsque je fais du sport, toujours des tonnes de pensées de ce que les autres doivent se dire « tiens la grosse s’y met, mais c’est trop tard pour le bikini sur la plage ».

    Bref, la société a bien réussi sa mission, me faire culpabiliser et avoir honte. En permanence.

    • sandra dit :

      C’est toujours un peu difficile de s’affirmer et d’être fier de qui on est quand on ne correspond pas aux normes valorisées dans la société où on vit. Mais il faut essayer petit à petit de regagner son estime. Les normes, c’est nous qui les définissons collectivement. Elles peuvent évoluer vers plus de diversité ! Bon courage à toi.

  4. Louis Konsack dit :

    Merci de décomplexer celles qu’on nomme les « rondes ». Pour moi, ce sont les plus belles.

  5. Super article ! j’adore ! Bravo

  6. csaintonge dit :

    Je crois que les couturiers ont mis la minceur à la mode parce que :
    1° une femme sans forme est plus facile à habiller
    2° La majorité des couturiers sont des hommes qui n’aiment pas les femmes

    Il peut être flatteur d’aller au restaurant avec une grande femme sans forme avec un jolie visage et qui porte ses vêtements avec élégance, mais, ce n’est pas obligatoirement celle là que l’on choisirait pour passer une nuit chaleureuse.
    Flatter son ego ou réjouir ses sens ? Une femme avec des formes apporte souvent les deux
    cordialement Camille

  7. Ne nous mentons pas. C’est vrai que vivons en permanence avec ce diktat de la minceur qui nous imposé par les média. Et il est très difficile pour celles qui ne rentrent pas dans les standards de s’identifier et de se construire.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :